dimanche 25 février 2018

Ce n'est pas "rigolo"



C'est le titre d'une brève consacrée à Essigny-le-Petit tirée des "Tablettes de Saint-Quentin" du samedi 28 janvier 1928.

Ne voilà-t-il pas qu'il semble à présent bien certain et définitif qu'on veut enterrer vivants les pauvres chers habitants d'Essigny-le-Petit. Eh ! oui, puisqu'ils sont depuis la Noël dernière, condamnés à vivre dans les ténèbres.

Si vous croyez que c'est amusant, détrompez-vous, braves lecteurs citadins et des autres communes. Non mais, tout de même, nous voyez-vous, chaque jour, à la tombée de la  nuit, marcher à tâtons dans les rues, une lanterne à la main, comme autant de Diogènes cherchant un homme.

Allons ! Allons ! fée électricité, apporte-nous ton sourire et tes bienfaits, il y a assez longtemps qu'on les attend ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire